Distinguished Researchers

fabio     Fabio ANTONIALLI

tang  Daogui TANG

mehdi    Mehdi SENOUCI

Gerpisa's Young Author's prize 2019

more

Esrel 2019 Best Poster award

more

Research Projet

more

         

Newsletter

subscribe

Archives

2019: Sept-Oct

chaine you tube

 

26 mars à 14h 

Dans l’AMPHI V Batiment Eiffel

 

A l’invitation du Professeur Guy André Boy dans la cadre de la Chaire Flex Tech. Lieutenant-colonel David Pappalardo est un officier servant actuellement au bureau PLANS de l’état-major de l’armée de l’air. Ancien pilote Mirage F1 et Rafale, il est crédité de 2000 heures de vol et 134 missions de guerre au Sahel, en Afghanistan, en Libye et au Levant. Il a notamment commandé le Régiment de chasse 2/30 « Normandie-Niémen » sur la base aérienne 118 de Mont de Marsan entre 2016 et 2017. Enfin, il est diplômé de l’Ecole de l’air et de l’Air Command Staff College aux Etats-Unis.

La conférence portera sur le conception du Système de Combat Aérien Futur (SCAF).

 

La France est engagée dans la conception du Système de Combat Aérien Futur (SCAF). Ce dernier repose sur une architecture en réseau, mêlant des plates-formes habitées et non habitées au sein d’un système de systèmes correspondant ainsi au paradigme du « Man-Unmanned Aircraft teaming ». L’intelligence artificielle, les Big Data, le cloud computing (cloud tactique) et la cybersécurité sont les quatre technologies au cœur de cette transformation digitale de l’armée de l’air. L’armée de l’air française (AA) a ainsi pour objectif de créer un système cognitif de gestion de combat aérien qui tirera parti de la précision et de la vitesse de l'automatisation du traitement de l’information (IA) tout en décuplant l’agilité et la créativité de l'intelligence humaine.

Ces technologies permettront alors aux pilotes de se focaliser sur les missions de combat tactiques et opérationnelles. Au gré des progrès de l’IA, l’homme sera libéré de certaines tâches simples sur lesquelles il n’apporte pas de plus-value, au bénéfice de l’augmentation de ses propres capacités lui permettant d’atteindre son potentiel (transversalité de l’esprit humain non accessible à l’IA).

“Along with its major European partners, by 2040, France is committed to design a Future Combat Air System (FCAS) that overcomes the ever-growing contest of Western air supremacy around the world. Critically, the FCAS will rely on a architecture of networks, meshing inhabited and unmanned platforms within a System of Systems and fitting fully into the Man-Unmanned Aircraft teaming paradigm. Artificial intelligence (AI), Big Data Analytics, Cloud computing and cyber-security are the four digital technologies at the heart of the underpinned digital transformation of our Air Force. Yet, this transformation will not only be tech-driven. French Air Force transformation is aiming at creating a truly cognitive air combat management system by combining the calculating and storage capacity of computers with the ability of human intelligence to adapt itself. Consequently, Man must never be subjected to the Machine but use it to improve his own performance. The intervention of lieutenant-colonel David Pappalardo will therefore be the occasion to discuss the role of the Human in such a complex System of Systems”.

Pour des raisons logistiques nous vous demandons de vous inscrire au préalable sur le google form : ICI